Nom d'utilisateur

Mot de passe


Langue Française English
Présentation
Programme Arpem
Présentation Programme Arpem
LE PROGRAMME ARPEM, C'EST QUOI ?
CONTEXTE

OBJECTIFS

ACTIVITÉS

PARTENAIRES


ARPEM est un programme conçu et coordonné par Culture et développement dans le cadre du Programme d’appui UE-ACP aux industries culturelles ACP, avec le soutien de la Commission européenne, du Secrétariat du Groupe des Etats ACP, du ministère français des Affaires étrangères et européennes, de Culturesfrance, de l’Organisation internationale de la Francophonie, de l’Alliance globale pour la diversité culturelle (UNESCO), du ministère espagnol des Affaires étrangères et de la Coopération, et de la Ville de Grenoble.

Lancé en octobre 2009 par Culture et développement, le programme ARPEM est mis en œuvre dans trois métropoles ouest-africaines (Abidjan, Ouagadougou et Dakar) dans une perspective de développement économique local. Il vise à appuyer la mise en place et la mise en réseau de pépinières pour les entreprises de la filière de la musique, en mobilisant l’expertise de partenaires jamaïcains et sud-africains. Porté dans le cadre de partenariats multi-acteurs, le programme associera collectivités locales, ministères de la culture, opérateurs privés et chambres de commerces dans une logique de concertation et de mise en complémentarité des initiatives et des dispositifs.


CONTEXTE

Les villes, carrefours culturels et économiques

Les grandes métropoles africaines sont des territoires en pleine mutation traversés par des dynamiques culturelles qui recèlent un fort potentiel de développement économique en générant emplois et richesses. La filière de la musique, notamment, concentre de nombreuses entreprises et activités économiques qui contribuent au développement de l’espace urbain. Toutefois, elle est handicapée par un déficit de structuration et de professionnalisation qui se traduit par :
- l’absence d’un environnement technique de qualité
- la vétusté et insuffisance des infrastructures culturelles
- l’insuffisance de dispositifs de formation adaptés
- la prédominance de l’économie informelle
- la faiblesse de l’environnement juridique et fiscal
- le manque de ressources financières
- l’insuffisance de l’accompagnement proposé par les politiques publiques
- le manque de mise en complémentarité des initiatives et des dispositifs

Les entreprises au cœur du développement de la filière

Les entreprises, en formalisant des activités économiques et en générant des emplois et des revenus, constituent les vecteurs du développement économique des territoires urbains. Or, celles qui opèrent dans la filière de la musique se caractérisent le plus souvent par une fragilité chronique et un faible degré de structuration qui limitent fortement leur contribution au développement du territoire où elles sont implantées. N’étant pas toujours considérés comme des acteurs économiques à part entière, les entrepreneurs culturels ne bénéficient pas ou peu de dispositifs d’accompagnement adaptés à leurs besoins spécifiques.

OBJECTIFS

Le programme ARPEM : une réponse aux enjeux du développement économique et culturel dans les grandes villes ouest-africaines

Le programme ARPEM a pour objectif de contribuer à la diversité culturelle dans les pays ACP par un appui aux industries culturelles du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal dans le domaine de la musique. Il s’agit notamment de :
- appuyer, dans chacun des trois pays, la mise en place d’une pépinière pour les entreprises de la filière de la musique susceptible de répondre aux besoins des entrepreneurs en termes de formation, d’information et d’accompagnement
- favoriser, sur chacun des territoires concernés, la synergie entre acteurs privés et publics, locaux et nationaux
- mobiliser l’expertise de partenaires sud-africains et jamaïcains en matière d’appui aux entreprises culturelles
- appuyer la dynamisation d’un réseau ouest-africain de pépinières en favorisant l’échange d’expériences, de savoir-faire et d’expertise, et la reproductibilité des initiatives.

ACTIVITÉS

Des pépinières pour les entreprises de la filière musicale

Les pépinières créées à Ouagadougou et à Abidjan dans le cadre d’ARPEM comporteront :
- des programmes d’accompagnement pour les entreprises en création ou en développement
- des sessions de formation thématiques à la gestion d’entreprise et aux métiers de la filière musicale
- un centre de documentation spécialisé

Les bénéficiaires directs

- les entreprises, de l’économie formelle ou informelle, opérant dans la filière de la musique (maisons de production et d’édition, agences de management, studios d’enregistrement, tourneurs, producteurs et organisateurs de spectacles, lieux de diffusion, agences de communication, distributeurs, détaillants…)
- les professionnels de la musique
- les organisations professionnelles de la filière

Le programme d’action

A Ouagadougou et à Abidjan

- étude de faisabilité
- recensement des entreprises
- mise en place d’un comité de pilotage
- identification et formation d’un porteur de projet
- participation du porteur de projet à séjour de formation en Jamaïque
- mise en place d’un centre de documentation
- mise en place de programmes d’accompagnement pour les entrepreneurs
- organisation d’ateliers de formation thématiques pour les entrepreneurs

A Dakar

Le programme PECCS-FOMECC Sénégal (Promotion des entreprises créatives et culturelles au Sénégal) est un dispositif d’appui aux entreprises culturelles mis en place à Dakar par l’ONG espagnole Interarts et l’AMS (Association des Métiers de la Musique du Sénégal), indépendamment du programme. La composante sénégalaise d’ARPEM se limite donc à un appui visant à renforcer le PECCS-FOMECC SN dans une perspective de mise en réseau sous-régionale. Cet appui comprend notamment :
- le recensement des entreprises de la filière de la musique au Sénégal
- la participation du porteur de projet aux séminaires sous-régionaux
- la participation du porteur de projet à un séjour de formation en Jamaïque

Actions sous-régionales

Mise en place et dynamisation d’un réseau ouest-africain de pépinières d’entreprises

- Organisation de trois séminaires sous-régionaux
- Rédaction, édition et diffusion d’une publication sur l’appui aux entreprises culturelles
- Conception et mise en ligne d’un site Internet et d’un blog
- Évaluation du programme

Mobiliser l’expertise jamaïcaine et sud-africaine

L’Afrique du Sud et la Jamaïque font face à des enjeux de développement culturel proches de ceux que connaissent les opérateurs ouest-africains. Pourtant, les particularités de leurs histoires respectives les ont conduit à structurer leurs industries musicales et à développer une expertise reconnue en la matière. C’est de ce double constat qu’est née la volonté d’associer au programme ARPEM des partenaires jamaïcains et sud-africains qui pourront partager leurs connaissances et leurs savoir-faire avec les porteurs de projet en animant des ateliers de formation, en participant aux séminaires de réseau et en prenant part à l’élaboration de la publication finale. Les porteurs de projets ouest-africains effectueront également un séjour de formation en Jamaïque qui leur permettra de nourrir leur réflexion sur l’appui aux entreprises musicales."

PARTENAIRES

Culture et développement : Direction, coordination, supervision et administration générale du programme

Partenaires dans les pays :

Ouagadougou – Burkina Faso
- Odas Africa
- Le Reemdoogo – Jardin de la Musique
- Maison de l’Entreprise du Burkina Faso
- Commune de Ouagadougou
- Ministère de la Culture, du tourisme et de la communication

Abidjan – Côte d’Ivoire
- Culture et développement Côte d’Ivoire
- IvoiRégie
- Le Nzassa
- Chambre de Commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire
- Commune de Treichville
- Ministère de la Culture et de la Francophonie

Dakar – Sénégal
- Accents multiples
- Interarts
- Associations des métiers de la musique du Sénégal (AMS)

Jamaïque
Stanbury & Company

Afrique du Sud
The Bat Centre